21 novembre 2020

Combattants, blessés et victimes des journées des 27, 28 et 29 juillet 1830 : demandes de décoration, de pensions et de secours

Par Cyrille
Partagez cet article

L’insurrection des Parisiens lors des journées des 27, 28 et 29 juillet 1830, aussi appelées Trois Glorieuses, entraîne l’abdication du roi Charles X le 2 août 1830 et l’avènement de Louis-Philippe, dit Philippe-Égalité, le 7 août 1830.

Les dossiers contenus dans le groupe F/1dIII/42 à F/1dIII/78 concernent les combattants de ces trois journées. L’ensemble est composé de dossiers de demande de décoration par les combattants et blessés et de demande de pension pour les blessés, les veuves, les orphelins ou ascendants des victimes. On trouvera quelques dossiers de demande de secours postérieures, une dizaine de dossiers concernant des participants aux émeutes de juin 1832, et un dossier concernant une victime de l’attentat contre Louis-Philippe en 1835.

Les dossiers sont constitués de correspondances entre l’intéressé (ou ses ayants-droits) et l’administration (ministère de l’Intérieur, Préfecture de police (Secrétariat général, 1er bureau, 1ère section), des certificats médicaux, des justificatifs des actions en juillet 1830