Rechercher une carte de combattant


La loi de finances du 19 décembre 1926 instaure en particulier (article 101) la carte du combattant. L’Office national des combattants (ONC, futur ONAC – Office National des Anciens Combattants) assure la délivrance de cette carte d’identité du monde combattant (décret du 28 juin 1927).

Afin de recevoir cette carte, il fallait que l’ancien combattant en fasse la demande, et ait combattu au moins 90 jours. Elles donnaient des droits à leur titulaire, comme la retraite du combattant, ou d’autres avantages honorifiques ou fiscaux. Les cartes du combattant sont composées d’une photo d’identité, des nom, prénoms, domicile, lieu et date de naissance du combattant.

Pour un renouvellement, le combattant devait renvoyer sa carte pour en recevoir une nouvelle. C’est ainsi que dans les fonds de l’ONAC, versés aux Archives départementales, en série R ou W, les dossiers de demande de carte du combattant contiennent certaines cartes, en plus ou moins grand nombre, avec ou sans photographies.

Les dossiers individuels de demande de carte du combattant sont règlementairement détruits lorsqu’ils n’ont plus d’utilité administrative. Certains départements ont toutefois conservé ces dossiers ainsi que les anciennes cartes pour la demande de renouvellement.

Il reste donc, à l’office départemental des anciens combattants et/ou aux Archives Départementales, selon les départements :

  • des listes nominatives d’anciens combattants (inscriptions, radiations, décès, mises à jour, …).
  • des dossiers (trombonés, que l’on doit moderniser en les chemisant) plus ou moins intéressants (formulaires avec photographies, anciennes cartes restituées, …).
  • des formulaires avec photographie (les autres formulaires ayant disparu).
  • des cartes avec photographie restituées (extraites des dossiers disparus).

Adressez vous à votre service d’Archives Départementales ou consultez les inventaires afin de vous assurer des archives conservées

Ces cartes étaient délivrées par l’Office départemental des anciens combattants (qui les ont ensuite reversé aux AD).Elles étaient restituées par leur titulaire lors des renouvellements. Toutes les cartes ne sont donc pas présentes dans la collection des AD s’il n’y a pas eu de renouvellement.de plus les photos peuvent être retirées pour être collées sur les nouvelles
Attention, ces informations concernent les anciens combattants, et non tous les militaires mobilisés en 1914-1918 (n’y figurent pas les « Morts pour la France »). Elles ne concernent que ceux qui, résidant dans le département de recherche après la guerre, y ont fait une demande de carte du combattant. Les dossiers de combattants de 1914-1918 à nouveau mobilisés en 1939-1940 ne se trouvent pas dans les même series.

Sur les sites des AD il est possible d’en trouver « à l’unité » dans la Grande Collecte par exemple ou autres rubriques concernant les dons. L’envers de la médaille c’est que l’homme concerné comme la carte peuvent être de n’importe quel autre département que celui où le don a été fait.

Adresses et contacts des archives

Archives départementales

Office départemental des anciens combattants


Cartes de combattants et dossiers en ligne

Figurent donc ici les cartes des soldats rentrés dans leurs foyers et qui avaient effectué au moins un renouvellement entre 1926 et leur décès. A celles-ci s’ajoutent des reproductions de cartes fournies par les familles.


04 – Alpes-de-Haute-Provence

La base de données présente 10 198 anciens combattants des guerres du xixe siècle jusqu’à 1993, constituées à partir des 9 833 dossiers individuels de combattants conservés aux Archives départementales, complétés par 365 inscriptions sur les registres de délivrance de la carte pour lesquelles les Archives ne détiennent pas de dossiers. Massivement, c’est aux combattants de 1914-1918 que la carte a été délivrée, exactement à 9 476 d’entre eux.

05- Hautes-Alpes

Retrouvez ici les cartes des anciens combattants attribuées aux soldats revenus de la Première Guerre mondiale


07- Ardèche

Figurent donc ici les cartes des soldats rentrés dans leurs foyers et qui avaient effectué au moins un renouvellement entre 1926 et leur décès. A celles-ci s’ajoutent des reproductions de cartes fournies par les familles.


22 – Côte d’armor

Chaque dossier contient l’état civil du combattant.Ils sont conservés aux Archives départementales dans la série 1008 W.

En complément de l’instrument de recherche, vous disposez d’un fichier à télécharger vous permettant d’effectuer une recherche nominative par ordre alphabétique.


26- Drôme

Ce formulaire est relatif aux dossiers d’anciens combattants de la Première Guerre mondiale versés par l’Office national des anciens combattants (ONAC) le 16 décembre 1993 sous le numéro 1920W.


37- Indre et Loire


41 – Loir et Cher

Il s’agit d’un ensemble d’environ 28 000 fiches nominatives individuelles constitué par l’Office départemental des anciens combattants de Loir-et-Cher à partir des années 1930.


67 -Bas Rhin

Pour rechercher un ancien combattant, saisissez les premières lettres de son nom dans le champ « mot du titre ».Vous pouvez également entrer les premières lettres du nom d’une commune dans le champ « lieu », qui correspond au lieu de naissance du combattant, lorsque qu’il est connu.Vous pouvez combiner ces deux critères pour effectuer une recherche sur un nom de combattant dans une commune donnée. Dans tous les cas, les termes doivent être saisis en lettres minuscules.


87 – Haute-vienne

Les dossiers de demandes de carte du combattant ont fait l’objet d’un dépouillement par les Amitiés généalogiques du Limousin .

avec les côtes vous pouvez ensuite vous adressez aux AD pour une reproduction de la carte de combattant


Geneanet : Fonds documentaires

242 documents correspondent à votre recherche

vous sélectionnez le département si numérisation présente exemple 72 Sarthe

vous cliquez sur l’icone en bas à droite pour voir les fiches triées par ordre alphabétique

Sites de vente d’archives

un véritable commerce existe également autour de ces cartes

n’hésitez pas à regarder régulièrement les sites de ventes.. il se peut d’y retrouver un aïeul