Archives de l’auteur : admin

Registres matriculaires des ouvriers de l’arsenal de Brest


Brest devient dès le XVIIe siècle un site majeur de la construction navale et de l’armement de la flotte.

Au milieu du XIXe siècle, le passage de la voile à la vapeur et des vaisseaux de bois aux bâtiments cuirassés implique une grande mutation industrielle qui s’ouvre sur le plateau des Capucins.

Les 68 registres matriculaires des ouvriers de l’arsenal (1829-1953) numérisés et mis en ligne témoignent de cette importante activité militaro-industrielle et de cette évolution technologique dont le savoir-faire fait la fierté des ouvriers de la construction navale.

Partez à la recherche de vos ancêtres ouvriers

Mémoire des Hommes :  guide d’utilisation du site

Mémoire des hommes propose aux internautes de télécharger la première version du guide d’utilisation du site, rédigé en 2020, et construit en 10 chapitres :

Je retrace le parcours de mes ancêtres ;
Je retrace l’histoire d’une régiment, d’une unité ;
Je réalise des statistiques historiques ;
Je découvre la Compagnie des Indes ;
Je découvre la variété des documents d’archives ;
J’organise ma visite dans un des musées du ministère des armées ;
Je consulte un aperçu des collections des musées ;
Je participe à la vie du site ;
Je télécharge les bases de données nominatives ;
J’approfondis mes recherches.

Liste des écuyers du Cadre Noir

L’Histoire du Cadre Noir débute au 19ème siècle. Au lendemain des guerres napoléoniennes, la cavalerie française est décimée. Dès 1815, pour reformer les troupes à cheval, une « école des Troupes à cheval » fut créée à Saumur avec pour mission de former des instructeurs pour tous les corps de Cavalerie.

Liste des écuyers du Cadre Noir

Relevés des soldats landais nés entre 1760 et 1794 (travaux de Philippe Boesch)

Cette base de recherche répertorie les soldats landais inscrits dans les registres de conscription militaire conservés aux Archives départementales des Landes pour l’an XI, l’an XIII et 1806-1810 (soldats nés entre 1760 et 1794).

Elle repose sur les relevés réalisés aux Archives des Landes par Philippe Boesch, passionné d’histoire napoléonienne et lecteur assidu des Archives.

Ces relevés ont été enrichis par d’autres sources telles que l’état civil, les archives nationales, les archives des armées, etc. (cf. la méthodologie de recherche de P. Boesch).

E

BUNDESARCHIV – Compléter et envoyer les formulaires de demande pour les archives militaires allemandes (aide pour la traduction)

Vous recherchez des informations sur un militaire en particulier, Vous devez envoyer :

  • Le Mandat de recherche
  • Une demande d’utilisation
  • Une copie de votre pièce d’identité
Continuer la lecture

Base de prisonniers décédés dans le sous-camp (AL Gross-Rosen), puis dans le camp de concentration de Gross-Rosen (KL Gross-Rosen).

Cette base de données contient une liste de personnes décédées dans les années 1940-1945 dans le sous-camp (AL Gross-Rosen), puis dans le camp de concentration de Gross-Rosen (KL Gross-Rosen). Il contient également des sources documentées de noms d’anciens prisonniers décédés immédiatement après la guerre dans les hôpitaux post-camp des montagnes de Sowie (hôpitaux Blumenau, Bahnhof, Stöhr et Krankenheim).

Vous rechercher un prisonnier de guerre allemand ?

Les dossiers individuels des prisonniers de guerre allemands sont conservés en Allemagne par le service de renseignements sur les informations personnelles relatives à la Première et à la Seconde Guerre mondiale (Abteilung PA – Personenbezogene Auskünfte zum Ersten und Zweiten Weltkrieg) des Archives fédérales allemandes (Bundesarchiv), sur le site de Berlin-Reinickendorf.

Informations de contact de la Abteilung PA :
Courriel : poststelle-pa@bundesarchiv.de
Adresse postale :
Bundesarchiv
Abteilung PA£
Eichborndamm 179
13403 Berlin
Téléphone : (+0049) 30 41904 440

Pour plus de renseignements, voir en ligne :