Archives de catégorie : Prisonniers de guerre

Nouveauté : JewishGen rajoute 101 500 sources à sa base de données

l’organisation Kamp Westerbork a permis à JewishGen d’ajouter plus de 101 500 enregistrements à la base de données sur l’Holocauste JewishGen. Les documents sources originaux proviennent de l’Oorlogsarchief Rode Kruis, du NIOD, du Stadsarchief Amsterdam, du Stadsarchief Rotterdam, de Drents Archief et de Gemeente Midden-Drenthe, ainsi que d’autres archives locales et régionales.

Ministère de la Justice. Personnes désignées par la Belgique pour être livrées par l’Allemagne, en exécution des articles 228 à 230 du Traité de Versailles et du Protocole du 28 juin 1919. Liste alphabétique

Ministère de la Justice. Personnes désignées par la Belgique pour être livrées par l’Allemagne, en exécution des articles 228 à 230 du Traité de Versailles et du Protocole du 28 juin 1919. Liste alphabétique

Archives Nationales – Rapports de l’Inspection générale des camps et centres d’internement du ministère de l’Intérieur de 1941 à 1944

Des archives de cette institution conservées aux Archives nationales dans la sous-série F/7, près de 81 rapports d’inspection ou de visites de contrôle ont pu être recensés. Rédigés entre octobre 1941 et février 1944, ils décrivent l’état des camps d’internement français à un instant T, avec parfois photographies et plans à l’appui.

Fichier PDF – Liste des prisonniers du Bagne de Sedan 1917-1918

Le château fort de Sedan, le plus grand d’Europe et vestige du moyen âge, a été transformé à la fin de la guerre par les Allemands en camp d’internement pour les civils. Dans les Ardennes et en Belgique occupée, les Allemands mettent rapidement en place des bataillons de travail. Certains civils, de 14 à 60 ans, sont ainsi réquisitionnés de force. Pour les récalcitrants, l’occupant installe en janvier 1917 une vaste prison au sommet de la citadelle, un camp dans l’enceinte du château fort, un camp rapidement surnommé « le bagne » par la population

Liste des prisonniers du Bagne de Sedan 1917-1918

Liste des prisonniers du Bagne de Sedan de juin à décembre 1917 

Archives Nationales : Ministère des Anciens Combattants et Victimes de guerre, direction du contentieux, de l’état civil et des recherches : documents et fichiers de diverses provenances relatifs aux prisonniers de guerre, déportés et travailleurs en Allemagne

Archives Nationales : Ministère des Anciens Combattants et Victimes de guerre, direction du contentieux, de l’état civil et des recherches : documents et fichiers de diverses provenances relatifs aux prisonniers de guerre, déportés et travailleurs en Allemagne

Fichier PDF – Liste récapitulative des Français de la guerre 1870-1871 internés et décédés en Suisse

Liste récapitulative des Français de la guerre 1870-1871 internés et décédés en Suisse
Sources : Extrait du livre d’A.GULDIN, « Souvenir dédié aux parents et amis des soldats de l’armée française internés et morts en Suisse en 1871 », édité en 1898.
Rapport pour le DÉPARTEMENT MILITAIRE FÉDÉRAL rédigé en 1873 par E. DAVALL – major à l’État major général – 1701 Français sont décédés en Suisse .
Complétée avec les patronymes* relevés sur les monuments, tombes et registres des décès non
référencés en 1898 mais existants en 2009 (1553 noms y compris les inconnus).

Inventaire C G2 PO – Papiers et objets de prisonniers de guerre – 1939-1945

Durant la Seconde Guerre mondiale, conformément aux dispositions de la Convention de Genève du 27 juillet 1929, les biens personnels et les objets trouvés sur les champs de bataille ou sur les morts en campagne et ceux délaissés par les prisonniers de guerre décédés, rapatriés, libérés sur parole ou évadé transitèrent par un Service – chargé de transmettre des objets recueillis – connu sous le nom de Service des successions.
Cette tâche était partagée entre le CICR et les bureaux nationaux de renseignements (BNR).